Un studio
ou un kot ?

Pourquoi un studio en Wallonie ?

En terme d'investissement locatif, le studio (ou petit appartement 1 chambre) est un type de marché qui devrait se développer dans les années à venir à Bruxelles mais aussi en Wallonie, dans un monde de plus en plus individualisé et précarisé. Le studio reste en effet une bonne solution pour les personnes isolées, jeunes ou seniors, désireuses de mettre maximum 300 ou 400 euros dans un loyer.

En tant que propriétaire de studio, veillez à effectuer un état des lieux d'entrée très précis, en compagnie du locataire. Quelques conseils et précautions d'usage ne sont pas superflus! A noter que les frais (de remise en état) inhérents à ce genre de bien sont proportionnellement plus faibles par rapport à un appartement comprenant plusieurs pièces séparées.


Bénéfice à la revente

Soulignons qu'acheter ou louer un studio pour son propre compte peut s'avérer très utile, notamment si vous travaillez régulièrement à l'autre bout de la dorsale wallonne, ou si vous désirez y installer l'un de vos enfants majeurs, étudiant ou qui entame une vie active. L'achat d'un studio en vue de l'usage à court terme pour un ou des membres de votre famille, est ainsi rentable à moyen terme. La revente après dix, quinze ou vingt ans ne sera pas une mauvaise affaire, le prix des studios suivant la courbe de l'immobilier.

Quatre raisons d'investir dans un kot neuf

Les principales villes estudiantines wallonnes (Liège, Louvain-la-Neuve, Namur et Mons) disposent désormais d'un parc à kots d'étudiants suffisant, avec une demande à peine supérieure à l'offre. Dans ce cadre, le prix de ces chambres, généralement avec douche ou salle de bain (voire une cuisine ou une salle de séjour) communes, est stabilisé... tout en restant assez élevé en matière de loyer: en moyenne de 250 à 300€ pour un kot neuf (sans compter les charges!). Voici dès lors quatre raisons d'investir dans ce bien immobilier.

1. Etudiants actuels ou futurs dans la famille

Si vous avez des enfants ou des petits-enfants qui rentrent bientôt à l'université ou dans une Haute école dans une ville bien déterminée, n'hésitez pas: achetez un kot, de préférence neuf, ou en tout cas dans un immeuble qui ne demandera pas d'effectuer des travaux importants dans la prochaine décennie. Les premières années, il sera utilisé par ce ou ces membres de votre famille, ce qui vous épargnera le loyer (transformé en remboursement de prêt, déductible fiscalement sous certaines conditions, à voir avec votre comptable), tandis que vous pourrez récupérer la somme investie en mettant le bien en location par la suite à d'autres étudiants.

2. Taux d'intérêt bas

Si vous devez consentir un prêt, privilégiez un taux fixe, surtout si le remboursement court sur plus de dix ans, alors que les taux devraient remonter progressivement dans les prochaines années. L'avantage de l'achat d'une chambre d'étudiant est que le prix initial est relativement faible par rapport à d'autres projets résidentiels, le prêt étant dès lors accordé plus facilement par votre banquier. Afin de garantir votre investissement à long terme, assurez-vous cependant que l'emplacement du kot est judicieux (et central) par rapport aux établissements universitaires et Hautes écoles, ce qui reste le critère prépondérant en matière de location.

3. Loyers garantis

Si vous avez acheté un kot neuf et/ou de qualité, dont le prix de location est dans la moyenne (ou légèrement supérieur) par rapport aux autres dans la ville estudiantine choisie, ce bien immobilier sera loué sans problème deux ans d'affilée (voir davantage) par le même étudiant. Après avoir reçu deux mois de garantie, vous recevrez ensuite les loyers, en privilégiant un ordre permanent, pour dix ou douze mois d'affilée, en fonction du contrat conclu. Même en cas de “décrochage” de l'étudiant, il est très rare que le contrat soit résilié en cours d'année, surtout sur les campus avec diverses orientations. Veillez cependant bien à effectuer un état des lieux d'entrée très précis, si possible avec l'étudiant(e) accompagné d'un parent. Quelques conseils et précautions d'usage ne sont pas superflus!

4. Revente avec bénéfice

L'achat d'un kot neuf en vue de l'usage à court terme pour un ou des membres de votre famille, puis quelques années par d'autres étudiant(e)s, est rentable à moyen terme. A long terme, cela peut s'avérer fastidieux à gérer... surtout si vous en avez plusieurs, dans des immeubles ou même des villes différentes. La revente après dix, quinze ou vingt ans ne sera cependant pas une mauvaise affaire, le prix des kots suivant la courbe de l'immobilier. Une crise sur le marché étudiant? Ce n'est en tout cas pas une perspective à l'heure actuelle, même s'il ne faut évidemment pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.